FONDS POUR LA RELANCE, LES CONSEILS ET LES ECHANGES EN MICRO FINANCE (FORCE)

Recrutement d'un cabinet gestionnaire du FORCE, dans le cadre du projet d'appui à la mise en oeuvre de la politique et stratégie du secteur de la microfinance au Burundi crASMi). Le Ministère des Finances et de la Planification du Développement Economique (MFPDE) du Burundi a reçu un concours financier de l'Agence Française de Développement (AFD) pour appuyer la mise en oeuvre de sa politique et stratégie nationale du secteur de la microfinanceLe Fonds pour la Relance, les Conseils et les Echanges en Microfinance (FORCE), établissement public à caractère administratifburundais, s'est vu déléguer la maîtrise d'ouvrage du projetLe FORCE cherche à recruter un gestionnaire spécialisé en microfinance pour l'appuyer dans la mise  en oeuvre du projet.
2- Le Projet
Selon l'enquête nationale sur l'inclusion financière au Burundi, publiée en août 2012 par la Banque de la République du Burundi (BRB), seuls 12,5% de la population adulte burundaise disposeraient d'un compte dans une institution financière formelle, banque (pour 3,7% de la population) ou institution de microfinance agréée (8,8% de la population). 14,2% de la population auraient accès à des services financiers offerts par des structures informelles (du type caisses villageoises) et 73,3% seraient totalement exclus du système financier. Pour favoriser une meilleure inclusion financière des populations, source de dynamisme économiquede création d'emploi et d'amélioration des conditions de vie des populations, la République du Burundi a officiellement adopté une Politique et Stratégie du Secteur de la Microfinance pour la
période 2012-2016. L'AFD a consenti à appuyer la République du Burundi dans la mise en oeuvre de sa politique et stratégie du secteur de la microfinance, dont les principaux objectifs sontObjectif n? 1: Accroître l'accessibilité et la variété des produits et des services de microfinanceObjectif n? 2: Renforcer le professionnalisme et les capacités humaines, techniques et financières des IMF ;
Objectif n? 3 : Consolider la sécurité financière du secteur et la protection des usagers;
Objectif n? 4 : Amplifier la promotion du secteur.
3- Description des prestations
Le FORCE cherche à recruter un gestionnaire pour l'appuyer dans la mise en oeuvre et dans la
coordination du projet d'appui à la mise en oeuvre de la politique et stratégie nationale du secteur de la
microfinance au Burundi (PASMi).
Le gestionnaire appuiera notamment le FORCE dans la définition des activités à financer dans le cadre
du projet et dans la formalisation de ces appuis.
Le gestionnaire du FORCE sera notamment chargé de produire:
--
2
~ des procédures de gestion des fonds confiés par l'AFD au FORCE à travers le MFPDE,
~ les documents de communication à l'égard des parties prenantes et bénéficiaires du projet (IMF,
MFPDE, BRB, RIM ... );
~ des avis sur les projets qui seront proposés au financement du FORCE;
~ les rapports réguliers d'exécution du projet;
~ les justificatifs d'utilisation des fonds (suivi comptable et financier du projet) ;
~ et tout autre appui sollicité par le FORCE dans le cadre de la mise en oeuvre du projet.
Le gestionnaire organisera également les conseils d'administration du FORCE, qui seul sera habilité à
attribuer les subventions après analyse et recommandations du gestionnaire.
4- Qualifications requises
Il est ainsi recherché un ensemble d'expertises, spécialisées dans l'inclusion financière et dans la
gestion de projet (aspects techniques liés à l'inclusion financière, pilotage institutionnel, gestion de
projet, passation de marché, gestion de ressources humaines, suivi financier et comptable, etc.).
Le gestionnaire sera un bureau d'étude (BET), une société de conseil, ou une ONG de renommée
internationale, avec une expérience avérée dans la mise en oeuvre de projets d'appui sectoriel en
microfinance et une bonne connaissance de l'Afrique sub-saharienne. Il devra être capable de
mobiliser:
~ une expertise locale permanente affectée au projet (assistant technique national ou sous-régional),
représentant un total de 36 mois/homme;
~ une large palette d'expertises ponctuelles (à distance et sur place) sur tous les aspects techniques
liés aux objectifs d'inclusion financière poursuivis par le projet.
En tant que de besoin, le gestionnaire établira un consortium ou un contrat de sous-traitance avec
l'expert local permanent.
5-Candidatures
Le FORCE invite les candidats intéressés à manifester leur intérêt à fournir les services décrits cidessus.
Les candidats intéressés doivent fournir les informations justifiant qu'ils sont qualifiés pour
exécuter les services: .
Une lettre de manifestation d'intérêt, précisant l'intitulé exacte des prestations et mentionnant la
raison sociale et l'adresse complète du candidat;
Chiffres d'affaires et états financiers résumés des trois (03) derniers exercices;
Une présentation du candidat faisant notamment ressortir ses expériences similaires et une liste
des principales compétences disponibles en son sein pour les prestations concernées;
Toute autre information permettant d'évaluer la capacité technique du Consultant et ses
expériences au Burundi ou dans d'autres pays d'Afrique sub-saharienne;
Expériences et références professionnelles pertinentes pour la prestation demandée des experts
faisant partie des effectifs du candidat, et de l'expert local permanent envisagé.
Le FORCE dressera une liste restreinte de maximum cinq candidats, présélectionnés sur la base des
manifestations d'intérêt reçues, auxquels il adressera courant octobre le Dossier d'Appel d'Offres
complet pour la fourniture des services requis.
La date de démarrage de la mission est prévue pour le mois de décembre 2014.
Les manifestations d'intérêt doivent être envoyées en version électronique (format PDF) aux adresses
ci-dessous avec mention en objet AMI PASMi Burundi au plus tard le 30 septembre 2014, à 12H00
GMT:

PUBLICITÉS

Education - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.